Walk in her Shoes, 2017

Performance accompagnée d'un poème présentée au Tremplin 16-30 et au Bistro Cha-Tee's (Sherbrooke) en début décembre 2017 par Jan-L. Munk.

Dans tes chaussures

J’suis prêt à marcher dans tes chaussures
Juste, au moins, avant d’m’ouvrir la gueule
Parce que tu l’sais tellement mieux que moi
J’suis un homme encore
Avec à peu près tous ses privilèges.

J’suis prêt à marcher dans tes chaussures
Sauf qu’il y a bien des choses que j’n’ai pas compris
En tout cas, pas comme toi tu les comprends
Que tu sois femme avec ou sans ses règles,
Je reste un homme qui ne les aura jamais.

J’suis même prêt à marcher dans tes talons hauts
À me mettre une perruque, à m’habiller en femme
À me dandiner les hanches, à écouter les quolibets
Sauf que je reste un homme qui ne peux que prétendre,
Qui ne peux tout comprendre.

J’ai toujours été prêt à te défendre
À m’indigner jusqu’aux pires invectives
Même à troller sur les réseaux sociaux
Sauf que même si j’ai subi de semblables affronts,
J’reste un homme qui ne sait pas tout.

Et tout homme que je resterai,
Je ne resterai qu’un homme
Qui ne marchera encore que dans tes chaussures
Qui ne pourra prétendre tout savoir sur elles,
Ces femmes que j’aime, ces femmes que j’aime moins.

Si même je suis homme, marcherai-je dans les chaussures d’hommes?
Si même j’étais femme, marcherai-je dans les chaussures de femmes?
Si même j’arrive à être moi-même, à me retrouver,
Aurai-je besoin de marcher dans les chaussures d’autrui?
Aurai-je besoin de chaussures?

Sauf que pour aimer la femme,
Il me faut commencer à l’aimer, cette femme en moi.
Et quoi de mieux que d’aimer cet homme
En l’aimant tout autant en moi d’abord.
À maintenant, d’être moi-même, de me retrouver en moi.

Galerie de projets