Qu'est-ce de l'art contextuel?

Sans vouloir nous apposer impérativement une étiquette pour s'enfarger ensuite dans des références conceptuelles prises «hors-contextes», notre approche artistique se veut être en dynamique avec des moments, des passages ou des intersections ancrés dans l'espace-temps en interaction avec les gens et sur ce qui se vit actuellement. L'expression d'«art contextuel» se rapporte dès lors à ce désir de joindre, si ce n'est qu'un peu, nos folies avec le réel. 

Des critères prédéfinis

Intervention

Agir dans les espaces publics de façon généralement furtive ou en cocréation.

Réflexion

L’art peut faire preuve d’éthique. Cela est encore plus vrai lorsque nous nous mettons «dans les chaussures de l'Autre».

Interaction

Le travail ou la collaboration de deux approches artistiques, voire interdisciplinaire, permettent de confronter nos certitudes et mieux peaufiner les regards que nous portons sur une chose ou un sujet. 

Prendre des risques pour interagir avec une œuvre

Lorsque nous entrons en dynamique avec l'œuvre de quelqu'un d'autre (particulièrement si l'artiste est toujours vivant) ou, lorsque nous relevons des sujets actuels pouvant être à caractère sensible et que certains perçoivent notre travail comme de la provocation, nous nous exposons à la critique, aux controverses et aux limites légales de l'art.

Or, pour apprivoiser une œuvre ou un sujet qui ne nous parle point, comment entrer en dialogue avec elle lorsque ce «pont» n'existe pas encore?

La justice ne peut être juste si elle ne peut pas se réajuster. Pour rendre «justice» à une œuvre, simplement la contempler ne nous suffit pas: nous avons besoin de la vivre dans son contexte, en parallèle avec le nôtre. 

 

Nos œuvres veulent bâtir continuellement des ponts qui rendent l'art et certaines thématiques humaines plus accessibles, au risque de se réajuster en cours de route.